La Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils

la-dame-aux-camelias-877862

Résumé : Alexandre Dumas fils a vécu le drame de La Dame aux camélias. L’immortelle Marguerite Gautier s’appelait Alphonsine Plessis. Elle fut la plus opulente courtisane de son temps, follement dépensière et s’étourdissant de champagne et de luxe avant de mourir épuisée de phtisie à 23 ans. Au cimetière Montmartre, elle repose dans une tombe ornée d’une couronne de camélias blancs scellée dans le marbre.

L’art et l’amour dépassent les existences terrestres…

La société bourgeoise du XIXe siècle tolérait qu’un homme puisse entretenir une liaison, aussi ruineuse fût-elle, avec une courtisane, mais en aucun cas il ne devait s’éprendre d’une de ces demi-mondaines. C’est pourtant ce qui arrive à Armand Duval, qui aime dès le premier regard la plus luxueuse d’entre toutes, la séduisante et capricieuse Marguerite Gautier. Il confie à un inconnu compatissant cette passion tragique, à l’occasion de la mise en vente des biens de la jeune femme, emportée par la tuberculose : après les premières rebuffades, la belle croqueuse de fortunes l’élit comme amant de cœur, sensible à la sincérité de son amour, si différent en cela des amitiés intéressées qui l’entourent. Suivront les intermittences de la douleur, les rares moments de bonheur, la fulgurance de la souffrance puis la vengeance destructrice. À travers ce récit se dessine progressivement le portrait d’une femme ambivalente, qui mêle gaieté et tristesse, candeur et prostitution, et qui, dans sa bruyante solitude, saura finalement se montrer d’une grandeur pathétique, illustrant ainsi le thème cher au romantisme de la prostituée réhabilitée par l’amour et la mort.

 

Mon premier classique et coup de

La dame aux camélias est le premier classique que j’ai lu de ma propre initiative. Un été j’ai décidé de lire un classique par mois pour sortir de ma zone de confort et approfondir un peu ma culture générale. J’aime l’art. Je n’y connais rien mais je suis follement curieuse quand il s’agit de chef d’œuvres littéraires, cinématographiques ou picturaux.

C’est LE classique qui m’a donné envie d’en lire d’autres.

Marguerite Gautier est la plus belle créature que la Terre ait jamais vue, la plus douce et respectable des femmes. Mais c’est une femme entretenue avide d’argent, de mondanité et de plaisirs faciles qui refuse dans un premier temps les avances d’Armand. Elle se croit incapable d’aimer et se refuse à le faire souffrir d’avantage en lui donnant de faux espoirs.
Mais devant la sincérité des sentiments d’Armand, si rares dans son entourage où tout n’est que faux semblants, elle s’autorise à tomber amoureuse. Elle va tout quitter. Paris, ses amies, ses amants et sa vie de luxe pour être enfin heureuse.

Je ne vais pas vous mentir leur histoire d’amour est impossible.

Ce roman m’a bouleversée. D’abord par sa plume puis par sa tragédie. Quel délice de lire la fine et délicate écriture d’Alexandre Dumas fils, c’est de la pure prose. Les mots nous vont droit au cœur. Il est amoureux de Marguerite Gauthier et par le portrait qu’il dessine de la jeune Parisienne il parvient à nous faire flancher aussi.

Pour moi c’est un incontournable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

personal trainer certification